Depuis 2009, les Grands prix du journalisme indépendant (GPJI) célèbrent la qualité du journalisme indépendant produit au Québec, que ce soit en presse écrite, en radio, en télévision, en photographie de presse ou en illustration éditoriale. Ce concours est une initiative de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ). Au Québec, un journaliste sur quatre travaille de façon indépendante, et cette proportion est en hausse croissante. Ce travail essentiel mérite d’être souligné et récompensé.

En effet, c’est très souvent un professionnel de l’information travaillant à son compte qui est derrière l’article que vous lisez ou l’émission que vous écoutez. Mais alors que leurs conditions de travail sont parfois bafouées par des entreprises de presse peu scrupuleuses, les journalistes indépendants (pigistes et contractuels) continuent de produire une information d’une grande qualité. C’est pour honorer leur excellence et leur dévouement au public que les GPJI existent.

En seulement quelques éditions, les Grands prix du journalisme indépendant sont donc devenus une institution et une magnifique vitrine pour les journalistes et leurs médias.

Il y a 9 catégories de prix, déterminées selon la nature du média, du travail ou le style journalistique. Toutes les œuvres récompensées ont en commun de respecter certaines valeurs essentielles : qualité de l’information, rigueur, indépendance, éthique et grand sens civique.

Un prix tout particulier, le Prix reconnaissance, honore la contribution d’un individu ou d’une organisation à la cause du journalisme indépendant. Parmi les récipiendaires passés de ce prix figurent Me Normand Tamaro, André Bélanger, Lyne Fréchette, Pierre Sormany, Nicolas Langelier et le Groupe de travail sur le journalisme et l’avenir de l’information au Québec.

Les lauréats des GPJI reçoivent un certificat d’honneur, des cadeaux en nature (champagne, restaurant…) et une place bien en évidence dans la galerie des lauréats de notre site.

Le mot du conseil d’administration

Sur toutes les plateformes médiatiques, dans tous les formats et sur tous les sujets, vous trouverez l’excellent travail de journalistes indépendants. Ils enquêtent, recherchent et trouvent les mots, les sons et les images qui informent le public.
Les Grands prix du journalisme indépendant récompensent ce travail acharné et le talent des journalistes qui ont choisi la pige comme mode de vie, et qui pensent au-delà de la nouvelle pour vous offrir des contenus originaux qui dépeignent la réalité d’ici et d’ailleurs. L’indépendance reste au cœur de leurs préoccupations et demeure leur motivation profonde.
Dans les conditions actuelles, vivre de sa plume à la pige demande créativité, innovation et, surtout, une bonne dose d’entrepreneuriat.
Nous invitons ainsi tous les journalistes indépendants à soumettre leurs œuvres dans les nombreuses catégories du concours qui s’y prêtent. Tous ceux qui ont à coeur la qualité de l’information sont également conviés à célébrer le talent des journalistes indépendants le 4 mai prochain!
C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

– Toute l’équipe du CA de l’AJIQ